DOSSIER : LANCEMENT DE LA LANCIA THESIS

La Lancia Thesis, digne héritière de la Kappa et de la Thema, se positionne d'emblée dans le segment des grandes routières. Avec ses 4,89 m de long, 1,83 m de large et 1,47 m de haut et son coffre de 480 dm3, la Thesis vise directement les Mercedes Classe E, Audi A6 et autres BMW série 5.



Shape1

La Thesis repose sur une plate-forme qui lui est propre. Son architecture tri corps est très classique, et l'habitacle de la nouvelle venue est d'une hauteur standard (pas comme celui surélevé d'une 307 ou d'une Vel Satis).

Côté moteur, la Thesis ne prend pas de risque. Elle utilise de vieilles connaissances qui ont fait les beaux jours de la Kappa, notamment toute la gamme 5 cylindres : le 2.4 de 170 ch (175 dans la Kappa), le 2.0 turbo 20v dégonflé à 185 ch (220 dans la Kappa) et le 2.4 jtd, poussé à 150 ch (136 ch dans la Kappa).

Le haut de gamme est assuré dans un premier temps par le bien connu 3.0 V6 24v Alfa Roméo, de 215 ch (203 dans la Kappa), associé à une boîte auto. Comfortronic à 5 vitesses. Le reste des motorisations est accouplé à une boîte manuelle 6 vitesses.

A terme, un gros 6 cylindres jtd de 180 ch environ, d'origine Isuzu, pourrait prendre place sous le capot de la Thesis, tout comme un 6 cylindres essence à injection directe, de 3.5 litres qui développerait environ 235 ch.

Les freins sont efficaces, mais perdent de l'endurance lors d'une conduite très soutenue, notamment avec le V6… Il est vrai que la Thesis 3.0 V6 pèse tout de même quelques 1750 kg sur la bascule ! Enfin, petit raffinement technique parmi d'autres : le toit ouvrant (en option), à capteurs solaires. Ceux-ci alimentent la ventilation pour conserver une température raisonnable, même voiture garée en plein soleil !

Selon les équipements, la Thesis chausse des roues de 16'' ou 17''. Son châssis est composé de suspensions multibras à l'arrière et à l'avant, de deux barres antiroulis, d'une double triangulation avant ainsi que de suspensions intelligentes. Selon les premiers essais cette suspension se révèle très efficace et confortable. La direction s'avère précise et agile. L'ESP, de série, n'est pas déconnectable, mais est assez doux.


Shape2

La Thesis dispose d'un argument de choc : son esthétique. Beaucoup moins fade que celui d'une Audi A6, mais moins déluré que celui d'une Renault Vel Satis, la Thesis se remarque d'emblée par ses feux avants caractéristiques et son énorme calandre chromée.

Son profil classique mais élégant, est relevé par un filet de chrome, qui se termine de façon harmonieuse à l'avant en intégrant les laves-phares.

A l'avant, on note la présence de 'vrais' feux anti-brouillard, intégrés dans les boucliers, contrairement à ce qui se fait dans les dernières productions. C'est plus joli, et c'est tant mieux !

On peut noter également les belles roues alliages polies, du plus bel effet !

L'arrière de la Thesis, assez massif, intègre des projecteurs verticaux inédits, car de technologie néon. Les projecteurs anti-brouillard et les feux de recul sont déportés discrètement de chaque côté de la plaque d'immatriculation, bordée de chrome. Les capteurs de stationnement sont très peu visibles, contrairement aux horribles capteurs des Mercedes, par exemple. Encore un bon point !

Les vitres teintées bleu, sont, comme sur la Kappa, du plus bel effet.

L'intérieur quant à lui, se révèle extrêmement habitable, clair et agréable. Les matériaux sont de très bonne facture, et l'Alcantara maison règne en maître.

La planche de bord, bien dessinée, se caractérise notamment par ses superbes compteurs en reliefs ou ses petits trous côté passager, qui… diffusent la climatisation. Ingénieux !


lancia_logo 21412a-lancia_va_repartir_a_l_offensive_avec_de_no
Shape3

Nous sommes le

Site

Il est

lanci_net_new_maxi lanci_net_new_maxi

visites depuis le 21 octobre 2000

img136 img141 img138 thesisv6a thesisv6b thesisbig18 Shape4

La Thesis est disponible sous deux niveaux de finition : emblema et executive. Toutes les Thesis possèdent un équipement de série pléthorique. Simplement pour vous donner le tournis, voici une liste non exhaustive des principaux équipements : ABS avec répartiteur, ESP, antipatinage, 8 airbags (déconnectables à l'arrière), suspensions pilotées, démarrage sans clé, frein à main électronique, allumage des phares automatiques, capteur de pluie, lave-phares, ordinateur de bord Connect, système de son Bose avec CD, sièges en Alcantara électriques à l'avant, climatisation automatique séparée, coffre à assistance électrique...

Au rang des options on trouve les sièges massants ventilés et à mémoire, la climatisation arrière, etc.… L'executive propose certains de ces équipements en série, comme notamment le téléphone GPS.

La Thesis, comparativement à son équipement, va être proposée moins chère que la plupart de ses concurrentes directes. Le prix d'appel devrait se situer vers 35 000 €, la version V6 vers 41 100 € en finition 'de base', si l'on peut s'exprimer ainsi pour la Thesis.



thesisbig13 img155

CONCLUSION :

La conclusion d'Ivan Magot, journaliste à l'Automobile Magazine, à la suite de son essai de la Thesis 3.0 V6, paraît bien résumer la situation : « Saine, très rassurante, accueillante, habitable, correctement finie, honnêtement motorisée, techniquement avancée et particulièrement bien équipée, la Thesis fait preuve d'un tempérament et d'un équilibre qui égayent la catégorie. Luxueuse dans l'âme, mais joueuse par l'esprit, elle apporte une touche d'originalité et de gaieté qui n'étaient pas de mise dans le petit monde des routières où sécurité rime souvent avec austérité. Qui s'en plaindra ?


FICHE TECHNIQUE

img150 img143 img144
Site with XWebDesignor  By www.neutssoftware.com